Renaissance de la matière

[ prise de son : Pierre Armand ]

le panneau à l’entrée comme une injonction
– Renaissance de la matière –
récupération de métaux
ferrailleur

tôles froissées, arrachées par la griffe mécanique
monticules, tas que l’on déplace, tri mystérieux
et tout le long du mur, de l’autre côté,
passage de tôles motorisées, métallisées, étincelantes
compression des temps, des destins des objets
vanités industrielles

puis soudain surgit sans crier gare
un homme rogue qui vous tape sur l’épaule
c’est pour un contrôle du niveau de bruit ?
non, c’est juste pour le son, pour un film…
sourire sceptique du colosse en combinaison verte
regards échangés, nécessaires,
sourire vrai alors, et indulgent,
et l’homme s’éloigne